Naissance d’une identité portugaise. La vie rurale entre Tage et Guadiana de L’Islam à la Reconquête (Xe – XIVe Siécles)

Autores

Tipología: 
Libro
Localidad: 
Lisboa
Editorial: 
Imprensa Nacional Casa da Moeda
Año: 
1999
Páginas: 
707
Sinopsis de contenido: 

[Resumen extraído de la fuente original]

Le Portugal n’est pas né des cultures romaine, ni suève, ni arabo-andalouse, même s'il y plonge de profondes racines: le Portugal est «fils de la Reconquête». Son identité s'est formée dans ce processus multiséculaire, complexe et ambigu, fait de violence et d’ouverture, que l'on appelle conventionnellement (et à tort) la «Reconquête». L'arrivée des armées d’Afonso Henriques sur le Tage, au milieu du XIIe siècle, marque pour le futur Portugal aussi bien que pour l’Occident encore andalou une rupture décisive. Pour les conquérants venus du Nord, déjà frottés de culture andalouse (arabo-islamique) et en train d'assimiler les mozarabes de l'espace situé entre le Douro et el Tage, c'est une prise de contact avec la région la plus profondément arabisée et islamisée du futur Portugal, plus encore, c'est la prise en main d'un Além-Tejo trop vaste et trop exotique, trop rapidement conquis aussi, pour être jamais complètement colonisé ni acculturé – d’autant plus que les «résistants» mudéjares, contrairement à ceux de l’Andalousie castillane, n’en seront pas prématurément expulsés, une fois achevée la conquête. Pour les populations andalouses de la région conquise, la Reconquête signifie tout d’abord un changement de domination politique: mais c'est surtout pour elles le début d’une assimilation culturelle et d’une intégration sociale si peu conflictuelles que les traces en sont fort rares. De ce dialogue inégal, de cette osmose imparfaite est née l’identité, si forte, si riche et si attachante de cet «autre Portugal» qu'est l'espace entre le Tage et le Guadiana. Tous ces processus ont affecté une société médiévale fondamentalement rurale et agricole, ils sont donc étudiés ici dans le cadre des campagnes, laissant à d’autres le soin d’examiner les problèmes spécifiques et passionnants des villes. En dépit de la très longue durée des évolutions socio-culturelles, l’étude se borne à une phase chronologique centrée sur les années 1150-1350 (quoique que débordant très en amont) parce que c'est durant cette période que l’originalité du Midi portugais est la plus marquée. Ce sont donc des «souvenirs d’enfance», ceux des campagnes méridionales portugaises, que nous tenons à raconter ici.

ÍNDICE: INTRODUCTION || PREMIÈRE PARTIE: LES HOMMES ET LEUR ESPACE: DU PEUPLEMENT ISLAMIQUE AU "REPEUPLEMENT" CHRETIEN || CHAPITRE I: L'ORGANISATION DE L'ESPACE SOUS L'ISLAM | 1. Le peuplement rural islamique, héritage de Rome? | A. La répartition générale des hommes: une éventuelle continuité | B. Au niveau local, récupérations et innovations | C. Une révolution, la division tribale de l'espace | 2. Le "mythe" urbain | A. Définir "la" ville | B. L'espace urbain hors de villes | C. Au-delà des campagnes, des régions urbaines et politiques | 3. Au niveau régional, des espaces ruraux concrets | A. La frontière | B. Les iqlim/s | 4. La fortification, clé du pleuplement | A. Les évolutions d'un incastellamento | B. Les fonctions des hisn/s | 5. Les qarya/s: organisation et structures d'habitats | A. Un semis villageois | B. Maisons et habitat: structures matérielles et implications sociales || CHAPITRE II: LE PEUPLEMENT CHRETIEN: DESTRUCTIONS ET RECONSTRUCTIONS | 1. Les effets de la Reconquête sur le nombre et la répartition des hommes | A. Les effets des combarts et la thèse du dépeuplement | B. L'insoluble problème des mudejares | C. Les entreprises de repeuplement: démographie et espace | 2. Les mutations du réseau castral | A. L'héritage islamique et son utilisation matérielle | B. De noveaux territoires castraux | C. Les fonctions du château chrétien | 3. De nouveaux villages | A. De l'alcarria à l'aldeia: une mutation de la nature des villages | B. Une nouvelle logique d'implantation | C. La mise en place d'un encadremant paroissial | D. Le visage matériel des villages || DEUXIÈME PARTIE: LES HOMMES ET LES POUVOIRS: ORGANISATION SOCIAL ET POLITIQUE || CHAPITRE III: LA SOCIÉTÉ PAYSANNE DU GARB UNE ORGANISATION "TRIBUTAIRE" | 1. La variété ethnique et le processus d'acculturation | A. L'islamisation du Garb | B. Une culture "andalouse"? | 2. Une organisation tribale | A. l'expansion du modèle tribal? | B. Les caractères de la "segmentarité" et leur évolution | 3. La structuration des catégories sociales | A. Les élites, histoires de pouvoir et de savoir | B. Schémas théoriques et practiques sociales | 4. La sociéte rurale | A. Les poids des élites dans les campagnes | B. La force des communautés rurales | C. L'engagement politique en milieu rural || CHAPITRE IV: LES CADRES SOCIAUX ET POLITIQUES DE LA PAYSSANERIE CHRÉTIENNE | 1. La famille | A. Les dimensions de la famille: couples et familles larges | B. Des femmes "libérées"? | 2. Le concelho, lieu de solidarités | A. "Voisins" et exclus: le droit et les practiques | B. Le fonctionnement administratif et la participation aux offices municipaux | C. Les charges | D. Les solidarités | 3. Seugneurie royale et seigneurie banale: l'exercise du pouvoir | A. La mise en place du pouvoir politique dans les campagnes | B. Les éléments du pouvoir seigneurial et le mantien du droit public | C. Seigneurie personnelle et seugneurie politique || CHAPITRE V: UNE NOUVELLE STRATIFICATION SOCIALE | 1. Le destin interrompu de l'Islam du Garb | A. la formation d'une "minorité" | B. Le maintien et la diffusion d'une cuture arabo-islamique | 2. Le privilégiés | A. Les nobles dans le Sud: de l'indifférence à l'assaut nobiliare | B. Les "chevaliers vilains" et notables ruraux | 3. Les fondements d'une société: un majorité anonyme et mal connue | A. La masse anonyme des piétons-cultivateurs | D. Des hommes sans droits || Conclusión de la deuxième partie || TROISIÈME PARTIE: LES HOMMES ET LA TERRE: CAMPAGNES ET AGRICULTURE || CHAPITRE IV: AGRICULTURE ET ÉCONOMIE DANS LES CAMPAGNES DU GARB | 1. Structures foncières | A. Origines et évolution de la propriété et de l'exploitation avant le Xe siècle | B. Les différents tyes de terres à partir du califat | 2. Téchniques et société | A. Les tecniques agricoles: agronomie et autres pratiques | B. Le problème de l'irrigation | 3. Paysages agraires et productions agricoles | A. Organisation spatiale des cultures | B. L'alimentation et les productions agricoles | Annexe: le problème du niveau de vie || CHAPITRE VII: LES CAMPAGNES CHRÉTIENNES, UN NOUVEAU VISAGE? | 1. L' "heritage" islamique: techniques et productions | A. Un déclin agricole? Problèmes de sources et de méthodes | B. Les facteurs de continuité et d'evolution | C. L'évolution des productions | 2. Formation et évolution des patrimoines fonciers | A. Hors du marché, au temps de la conquête | B. Achats, ventes et autres transactions avec contrapartie | C. Géographie et nature des structures foncières | 3. Modes de production | A. L'organisation des terroirs | B. Systèmes agraires | 4. La concession et la mise en valeur des terres | A. La forme matérielle des exploitations paysannes | B. Le poids de la rente foncière et des travaux || Conclusión de la troisième partie || CONCLUSIÓN GÉNÉRALE || Annexe: transcriptions || SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE || FIGURES: CARTES ET PLANS || TABLE DE FIGURES

Lengua: 
Área geográfica: 
Última modificación: 
07/06/2021 - 21:56